les escroqueries par faux ordres de virement au préjudice de sociétés françaises.

Assistance aux victime de la cybercriminalité

la procédure pénale se dématérialise, et le terme cybercriminalité désigne toutes les activités illégales menées à l'aide de la technologie. Pour les victimes, il est désormais possible de signaler des infractions en ligne. Mais en pratiques, les situations sont très difficiles, et vous aurez besoin d'un accompagnement lorsque vous aurez besoin de défendre vos droits en tant que victime de la cybercriminalité.

Contact

Internet est devenu aussi la libre tribune de toutes les haines et une plateforme pour les escroqueries.

le développement d’autres approches en matière d’investigations apparait indispensable.

Contactez Alain STEVENS au 06 12 55 19 80 - Mail : vigifraude@gmail.com - Site : Pacta.com.

La cybercriminalité atteint un niveau record

l’article 434-15-2 du Code pénal a déjà donné lieu à des condamnations. A tout moment, vous pouvez devenir une victime de la cybercriminalité, même si notre droit pénal dispose d’un arsenal complet qui a également vocation à s’appliquer.

Il reste difficile d'estimer la volumétrie des menaces liées au numérique. Les cybercriminels réussissent même à avoir accès à des informations classifiées du gouvernement, ce qui signifie que vos données personnelles sont encore plus exposées.

La Convention de BUDAPEST sur la cybercriminalité a été ratifiée par l'Espagne en 2010.

Les catégories de cybercriminalité

L’Electronic Frontier Foundation a été créée pour répondre aux menaces qui pèsent sur les libertés publiques. Si son action est utile, vous aurez besoin de protéger vos données au quotidien, sachant que la plupart des victimes du cybercrime ne récupèrent pas l'argent perdu. Il faudra aussi tenir compte du caractère volatil de la preuve numérique si on veut véritablement améliorer l'entraide judiciaire.

Qu'est-ce que la cybersécurité ?

La cybercriminalité se développe considérablement dans notre monde connecté, bénéficiant de la technologie aujourd’hui. Son coût global atteindra probablement plus de 6 000 milliards de dollars d’ici 2021.

Les actes de cybermalveillance sont de plus en plus nombreux

Aucun secteur professionnel n’est à l’abri, y compris celui de la santé, ou de la finance. Le prestataire Internet met à disposition des internautes des sites Web conçus et gérés par des tiers qui sont souvent des outils pour commettre des délits.

L’ensemble des spécialistes de la cybersécurité ont fait le constat unanime de la recrudescence de la menace cybercriminelle dans tous les pays. La France s’est également engagée depuis longtemps dans une politique résolue de lutte contre la criminalité informatique, sous toutes ses formes.

faites appel à des professionnels de l'investigation numérique : contactez-nous !